,

7 astuces pour vous remettre facilement après avoir trop bu

Si les moments où certains consomment énormément d’alcool se limitaient aux fêtes de fin d’année, les choses seraient plus facilement. Néanmoins, il est parfois des occasions spéciales où on boit plus qu’à notre habitude. Pour retrouver rapidement du poil de la bête après cet épisode de beuverie, suivez ces quelques conseils pratiques.

1) Mangez et buvez ce qu’il faut

L’alimentation joue un rôle important dans la manière dont notre corps se remet après avoir ingurgité des boissons alcoolisées. Voici vers quelle alimentation vous tourner après une cuite :

  • Buvez beaucoup d’eau, d’eau de coco, d’infusions de menthe poivrée ou de thé vert. La soupe salée est également un bon choix pour hydrater le corps sans gêner la digestion (pho, miso…).
  • Les légumes foncés comme les brocolis, le chou et surtout les épinards.
  • Les aliments à haute teneur en resvératrol comme les bleuets, des baies d’açai, les grenades, les mûres, le thé, les fruits rouges, le raisin… et les aliments riches en vitamines B et E.
  • Des œufs et du poulet (entre autres pour les protéines), mais aussi de la tomate et des flocons d’avoine cuits.
  • Le thon (qui fournit une enzyme utile en cas de gueule de bois)
  • Le cola ou un verre d’eau très sucré ainsi que des fruits sucrés pour réguler un taux de sucre faible après la destruction de l’éthanol par l’organisme, causant ainsi fatigue, d’irritabilité et d’étourdissements

En revanche, gardez les repas gras en prévention de la consommation d’alcool (pour freiner l’absorption trop rapide de l’alcool par l’organisme). Après la consommation, un macdo ne fera que vous irriter encore plus. Évitez aussi les jus de fruits acides (orange, pamplemousse…).

2) Le miel

Consommez deux cuillères à soupe de miel ou inspirez-vous des Polonais qui mélangent du jus de cornichon avec du miel pour faire passer leur gueule de bois.

Avant (en prévision) ou après la soirée, vous pouvez aussi faire bouillir 3 citrons découpés en morceaux avec la peau dans un demi-litre d’eau auquel vous ajouterez deux cuillères à soupe de miel

3) L’extrait de figue de barbarie

Il permet de combattre les nausées, la perte d’appétit et la bouche sèche et pâteuse.

4) La banane

Réduisez une banane en bouillie et ajoutez-lui une cuillère à soupe de miel ainsi qu’un verre de lait. Mélangez, mixez et buvez.

5) Des pommes de terre

Lavez 4 ou 5 pommes de terre avec soin. Faites-les cuire à l’eau ou à la vapeur et finissez en les mangeant avec la peau.

6) Le bicarbonate de soude

Ajoutez-en une cuillère à café à un verre d’eau et buvez ! Cela permet de calmer l’acidité et donc les nausées.

7) Buvez un café salé

Il n’est pas conseillé de boire trop de café après avoir bu de l’alcool, car cela déshydrate encore plus. Néanmoins boire un verre de café salé est un remède apprécié par beaucoup pour combattre les maux qui suivent la consommation d’alcool.

8) Le gingembre

Du gingembre, oui ! Mais pas cru ou seul et surtout pas sur un estomac vide. Une tisane est une bonne option.

Quelques conseils supplémentaires :

  • Connaissez-vous et buvez intelligemment. Tout le monde n’a pas la même résistance à l’alcool alors écoutez votre corps et ses limites plutôt que de vouloir faire comme les autres (et de passer pour l’idiot du village qui « ne sait pas boire » plutôt que pour quelqu’un de cool). On réagit tous différemment à cause de différents facteurs (poids, sexe…) alors buvons différemment.
  • Certains alcools provoquent des cuites plus difficiles : champagnes, whisky et bourbon en tête. Préférez le gin ou la vodka.
  • Les quantités jouent également un rôle important. Par exemple : 341 ml de bière = 142 ml de vin = 86 ml de sherry ou de porto = 43 ml de spiritueux en termes d’effet sur le foie.
  • L’alcool est incompatible avec la prise de médicaments, une hépatite ou une maladie du foie. Ne l’oubliez jamais.
  • Ne buvez pas avec le ventre vide. Mangez environ 1 h avant et pendant.
  • Il est déconseillé de boire quotidiennement, même ne serait-ce qu’une quantité minime.
  • Pour faire passer le mal de tête, oubliez l’aspirine et le doliprane qui irritent l’estomac. Préférez l’ibuprofène.

Et vous ? Quelles sont vos astuces et vos conseils pour vite se remettre ?

Sources : Liver ; Trucsetbricolages ; CommentéconomiserMangeteslégumes