in

Exteme ironing : le repassage de l’extrême

Capture d'écran Youtube /© Bizzare25

En haut d’une échelle, sur un paddle, sous l’eau, en équilibre au-dessus d’un ravin, voilà de bons spots pour faire du repassage vous ne trouvez pas ? Non ? C’est pourtant là tout l’intérêt de ce sport, l’extrême ironing, ou repassage extrême en français. On vous en dit plus !

Un sport extrême comme un autre

Vous vous demandiez quel sport faire cet été, quelque chose de nouveau, une activité physique qui sorte un peu de l’ordinaire. Alors le repassage extrême est fait pour vous !

La légende raconte qu’en 1997, Phil Shaw, un habitant de Leicester (en Angleterre) employé dans une usine de vêtements en laine était un jour rentré du travail éreinté. En arrivant chez lui, il se trouva devant sa pile de repassage bien trop grande pour être motivé. Il décida alors de combiner l’escalade, sa passion, et son repassage. L’extrême ironing venait de naître.

Après cette découverte, Phil Shaw a fait le tour du monde pour promouvoir son sport. En 2003, il sort même un livre et des DVDs pour expliquer le repassage de l’extrême.

Des championnats du monde

En septembre 2003 à Valley, en Allemagne, se tenait le tout premier Championnat du monde de repassage extrême. D’après les organisateurs, ce concours a même été un véritable succès.
En tout, 1005 équipes venant de dix pays dont l’Autriche, l’Australie, la Croatie, le Chili, l’Allemagne et, évidemment,  l’Angleterre.

Le dernier sport à haut risque qui combine les frissons d’une activité extrême et la satisfaction d’une chemise bien repassée.

Ce sport qui n’a aucun sens fait de plus en plus d’adeptes. Il ne faut pas non plus s’attendre à voir poindre un club à côté de chez vous ou même une catégorie aux Jeux olympiques, mais c’est impressionnant.

Quelques exemples

Pour vous donner un avant-gout de votre prochaine passion, voilà des exemples de ce que font ces experts du repassage.

Source

Articles liés :

5 sports à pratiquer cet été

Les 5 sports nautiques préférés des hommes

Combien faut-il faire de pompes pour être en forme ?