,

Tu veux la quitter : 6 conseils pour lui dire sans (trop) la blesser

Tu as pris ta décision, tu veux mettre à un point final à votre relation. Quelles que soient les raisons de cette rupture, il y a quelques petites choses que tu dois faire pour lui faire avaler la (grosse) pilule toute en douceur. Tu la respectes et ne veux pas la blesser davantage, alors regarde ces 6 conseils qui te permettront de lui annoncer que c’est fini, mais en essayant de limiter les dégâts.

N’en parle pas autour de toi

Prendre la décision de rompre doit venir de toi et de toi seul. Tes amis peuvent t’aider à surmonter ces épreuves, mais jamais à te demander d’agir ou de ne pas agir. En l’occurrence, lorsque tu auras pris la décision de rompre avec ta copine (ou avec ton copain) c’est elle qui doit être la première informée, car c’est la seule concernée.

Si tu en parles à tes amis avant, une gaffe est vite arrivée, et elle sera très blessée de l’apprendre par la bouche d’un autre plutôt que de la tienne.

Prépare tes arguments

Si tu la quittes, c’est pour une bonne raison. Ou même plusieurs. Pour ne pas t’emmêler les pinceaux face à elle ou pour ne pas te faire avoir si elle essaye à tout prix de te récupérer en appuyant là où ça fait mal, prépare à l’avance tes arguments et les choses importantes qui font que vous en arrivez là aujourd’hui. Si tu lui balances des choses banales et sans importance (l’embrouille du 12 janvier 2014 pendant laquelle elle avait supprimé une jolie photo de vous deux) elle ne saura plus pourquoi tu veux rompre et ne comprendra pas ta démarche. Reste concentré sur les choses essentielles.

Affronte-la

Envoyer un SMS, une lettre, un mail, l’appeler ou passer par quelqu’un d’autre : tu oublies tout de suite. Affronte-la pour lui prouver que tu es sûr de toi. L’apprendre d’une autre manière que de te voir en face va le blesser davantage et ruiner ta réputation : tu vas passer pour le sans-cœur qui n’a pas le courage de ses actes. Donne-lui rendez-vous dans un endroit neutre, et règle ça avec elle, face à elle.

Communiquez

Tu lui balances des choses qui prouvent que c’est terminé. Soit. Mais laisse-la aussi s’exprimer, elle a aussi son mot à dire. Il a le droit de prendre sa défense, de rétorquer, voire de nier si tu es allée trop loin dans tes interprétations. Même si l’issue de cette conversation sera la même, le fait de communiquer vous aidera à poser toutes vos cartes sur la table et à ne plus rien avoir à vous dire après. L’objectif n’est pas de vous revoir pour vous redire des choses que vous avez oubliées la première fois.

Ne la nargue pas

Tu as rompu avec elle, car tu as trouvé quelqu’un d’autre ? Ou bien une fois que tu l’as quittée tu as trouvé quelqu’un qui te correspondait et tu as envie de commencer une histoire ? Tu en as tout à fait le droit. Mais ne t’amuse pas à narguer ton ex en t’affichant avec ta nouvelle copine sous tes bras. Elle doit d’abord encaisser la rupture, pas besoin d’en rajouter une couche en le blessant davantage.

Après, elle risque, par jalousie et tristesse, de s’afficher avec des conquêtes pour t’énerver. Ne rentre pas dans son jeu et contente-toi de rester indifférent à tout cela et à continuer à mener ta nouvelle vie.

Ne lui demande pas de « rester amis »

« On reste amis? » devrait être banni de toute conversation de rupture. Personne n’a envie de rester ami avec son ex. Et si c’est possible, il y a un adage qui dit « si deux personnes peuvent rester amis après une rupture, c’est soit qu’elles s’aiment encore, soit qu’elles ne se sont jamais aimées ». Ne lui propose même pas cette éventualité, car tu la rabaisserais davantage. Il est préférable qu’elle reste ton ex et non pas qu’elle devienne ton ami.

Et courage! Même si la décision vient de toi, elle est parfois prise à contrecœur et ce n’est jamais un bon moment à passer, mais comme on dit « c’est un mal pour un bien ».

Et si c’est toi qui es du mauvais côté, découvre ces 5 conseils pour rebondir après une rupture.

Source : Rougeframboise