in ,

10 astuces pour parler comme un gentleman lors des disputes

On a beau dire, on se fait de vous quand vous ouvrez la bouche. Pour faire bonne impression auprès de son entourage amical, familial, professionnel ou même auprès d’inconnus, il y a 10 conseils très simples à suivre et vous serez le gentleman parfait pendant les disputes. Avec ces conseils, vous allez éviter de nombreuses heures de disputes.

1. Évitez le langage fleuri.

Surtout, lorsque vous avez une dispute, évitez les mots qui donnent une mauvaise connotation ou alors des insultes du type « bouge ton gros cul et fais quelque chose de ta vie » ou « si tu n’agissais pas comme un gamin, peut-être que ça irait mieux ».

2. Évitez d’être trop général

Évitez d’être trop général lorsque vous avez quelque chose à reprocher, mais insistez sur les effets que vous avez ressentis. Par exemple : « Tu es égoïste », mais préférez : « Quand tu as oublié mon anniversaire, j’ai eu l’impression que tu ne prenais pas en compte mes sentiments ».

3. Évitez les messages accusateurs

Évitez de blâmer la personne, mais insistez vraiment sur les conséquences en insistant plutôt sur le « je » plutôt que sur le « tu ». Par exemple, au lieu de dire « tu mets toujours le bordel », choisissez plutôt : « quand la maison est dans cet état, je me sens stressé ».

4. Évitez de rappeler de mauvais souvenirs

Évitez les phrases du type « tu es toujours comme ça, tu te rappelles quand … ? ». Si vous avez quelque chose à reprocher à la personne, faites-le quand vous êtes plus calmes. Mais si la dispute gronde, commencez par gérer le problème en suivant les conseils précédents et suivants.

5. Évitez les comparaisons négatives

Surtout de « tu es aussi désagréable que ta mère »… La comparaison va l’énerver.  De plus, on essaie toujours de se convaincre qu’on a évolué par rapport à nos parents et qu’on a su repérer leurs défauts pour ne pas les reproduire. De plus, votre partenaire croira que vous pensez à quelqu’un d’autre et que vous la comparez à quelqu’un de mieux qu’elle.

6. Évitez les menaces

Tout d’abord, les menaces infantilisent la personne et lui donne l’impression que vous allez la « punir » pour un acte qu’elle a fait, du type : « si tu continues, je n’irai pas avec toi chez tes parents ce week-end ». De plus, si votre partenaire s’incline pendant la dispute, c’est juste pour éviter la menace et non pas parce que vous avez raison, si elle ne le fait pas, ça va escalader. Les ultimatums peuvent causer beaucoup plus de ruptures que vous ne le pensez !

7. Décrivez vos sentiments

Décrivez vos sentiments plutôt que d’attaquer avec. Il n’est pas la peine d’élever la voix et de crier. Il suffit juste de décrire à quel point vous êtes peinés de la situation. Par exemple : « Je me sens blessé quand tu m’ignores quand je rentre à la maison ».

8. Garder un langage corporel ouvert

Le langage corporel est très important. On ne communique pas qu’avec les mots, mais aussi avec les gestes. Montrez à votre partenaire que vous êtes ouvert à la discussion. Ne roulez pas des yeux, de serrez pas les poings, ne croisez pas les bras. À la place, adoptez une pose plus détendue avec un contact oculaire chaleureux, les bras décroisés et en montrant un visage plutôt relax.

9. Utilisez des phrases entières

Si vous ne faites pas des phrases entières, ça peut mener à de gros problèmes de malentendus. Pour éviter tout problème, utilisez des phrases entières en 4 étapes :

  • Observation : dites ce que vous voyez, observez, sans jugement.
  • Pensées : dites ce que vous pensez, vos opinions, vos remarques, toujours sans jugement.
  • Sentiments : dites ce que vous ressentez en étant précis.
  • Besoins : exprimez ce que vous désirez, personne ne sait ce que vous voulez si vous ne le dites pas.

10. Utilisez des phrases claires

Si vous n’utilisez pas des phrases claires, le problème sera le même. Soyez clairs dans vos propos. Évitez la question qui laisse l’autre s’accuser lui-même et enfonce le clou en le faisant se sentir mal. Ne dites pas : « tu fais n’importe quoi », mais expliquez plutôt pourquoi, selon vous, il faudrait faire différemment et comment il faudrait le faire.

Source


Les 17 faux-pas à éviter lorsque vous vous habillez

19 exemples d’épilations horribles à éviter absolument !